Veinopathie portale oblitérante (synonyme: Sclérose hépato-portale)

Épaississement de l’intima avec rétrécissement de la lumière des branches portes intrahépatiques de gros, moyen ou petit calibre, en l’absence de cirrhose.

Les causes connues sont l’exposition à certains toxiques (arsenic, monomère de chlorure de vinyle, sulfate de thorium) et certains états prothrombotiques. Les conséquences se résument à une hypertension portale, habituellement sans retentissement sur les fonctions hépatiques.

La veinopathie portale oblitérante est désormais regroupée sous le terme maladie vasculaire porto-sinusoïdale (MVPS).

Source :

Centre de référence des maladies vasculaires du foie (Hôpital Beaujon)